Fermer le menu
Logo Sophianet

Toute l’actualité technologique & économique de Sophia Antipolis.

Rechercher
Ouvrir le menu
Logo SophiaNet
Ouvrir le menu
Flash
Flash :
Comment l’IA réinvente le marketing : le témoignage de Stéphane Viaud-Murat (Mi4)

Comment l’IA réinvente le marketing : le témoignage de Stéphane Viaud-Murat (Mi4)

Fondateur de Mi4 à Sophia Antipolis, une société spécialisée dans l’inbound marketing, Stéphane Viaud-Murat animait à la Maison de l’Intelligence Artificielle une conférence sur le thème “Comment l’IA réinvente le marketing digital et devient un moteur de votre croissance”. Voici ses constats et ses conseils pour dominer les outils d’IA génératives et ne pas en être victime.

La déferlante des IA génératives intrigue et inquiète évidemment tout particulièrement les agences de communication ou de marketing. On avait pu le toucher du doigt avec l’affluence enregistrée par les dernières rencontres Azur ProCom' à Nice sur ce thème de l’IA. Confirmation récemment à la Maison de l’Intelligence Artificielle à Sophia avec salle comble pour la conférence organisée par Mi4, société sophipolitaine spécialisée dans l’inbound marketing sur le thème de “Comment l’IA réinvente le marketing digital et devient un moteur de votre croissance”. L’occasion de demander à Stéphane Viaud-Murat, fondateur de Mi4 de faire le point sur la question. (Photo WTM : Stéphane Viaud-Murat lors de la conférence à la MIA de Sophia).

- Comment l’IA impacte le marketing ?

"Si on voulait à la fois donner une vision macro, mais également montrer les applications concrètes de l'IA générative appliquée à ces domaines nous mettrions en avant trois constats. Le premier, c'est que l'IA permet de produire des contenus en masse et de manière très pertinente et rapide. Le second : elle permet de générer des conversations qui sont hyper pertinentes et intuitives.

Troisièmement, l’IA permet de faire de l'hyper personnalisation à grande échelle. Ce sont  les trois éléments qui impactent aujourd'hui le marketing, la vente et le service après vente. Nous avons essayé de le montrer à travers différentes applications. "

- Quels conseils à donner aux spécialistes du marketing qui étaient dans la salle ?

"J'ai vu qu'il y avait beaucoup de gens qui travaillaient dans le domaine du marketing. Quels conseils adopter ? D’abord de prendre les outils en main. Quel type d'outil ? Le premier conseil que je donnerai, et qui est le plus évident, c'est de prendre un abonnement à Chat GPT4 qui coûte 20 $ par mois et juste de mettre cet outil à disposition de l'équipe. C'est ce que j'ai fait il y a huit mois en me disant on verra bien. 

Et j’ai vu qu’il était bien utilisé, sans la moindre obligation, pour la rédaction de contenus, les plans d'une présentation, les traductions, l’éclosion des idées, le brainstorming. Au bout de deux mois, je me suis rendu compte que j'avais tous les jours des dizaines de prompts générés par les membres de l'équipe sans que personne ne leur demande et de manière totalement assumée. Mon premier conseil aussi, c’est de tester.

Deuxième conseil que je peux donner : faire le point sur les tâches qui ne représentent pas de grosse valeur ajoutée dans la société, sont répétitives et sont faites par des salariés, des sous traitants, des petites mains."

- Comment vous servez vous de l’IA ?

"Aujourd'hui, il n'y a quasiment aucune tâche qui ne peut pas être faite avec l’IA. Il y a donc des tâches, qu'elles soient séquentielles, qu'elles soient unitaires, que ce soit des tâches à faible valeur ajoutée, ou de plus en plus à forte valeur ajoutée. Donc, faites le point sur les tâches que vous pouvez automatiser.

Je pense au domaine de l'image, de l'audio, de la vidéo, du texte. Et on a même désormais à disposition le domaine du code de création de présentations. Beaucoup de choses qui apportent finalement du soutien logistique, de l'augmentation de pouvoir à des salariés qui regagnent du temps pour se concentrer sur leur métier et sur l'humain. 

Nous avons commencé en 2023 à utiliser l'IA pour produire du contenu texte. Il s’agit de quelque chose que je n'imaginais absolument pas il y a un an de ça. C'est à dire que j'étais le premier à proclamer que jamais l'IA ne remplacerait l'humain pour ce type de tâche. Aujourd'hui, nous nous en servons pour faire des emails commerciaux, pour faire des trames de newsletter, des plans d'articles très détaillés, repris par des humains qui vont compléter le contenu et rédiger."

- Ce que l’on peut envisager pour la suite ?

"Ce que nous entrevoyons et que nous commençons à peine à toucher, tient dans la partie commerciale. Le fait de pouvoir automatiser sa prospection commerciale, s'adresser à des contacts ou des entreprises de manière ultra personnalisée, voire même ultra personnelle, en utilisant par exemple les publications de posts, les commentaires, les engagements que cette personne aura fait sur iTunes par exemple. Nous rentrons aussi sur un autre terrain : celui du prévisionnel de ventes. Pouvoir demander à une machine d'estimer le potentiel de chiffre d'affaires en inspectant tout simplement sa base de données de contacts et son CRM. Là encore quelque chose que nous ne pouvions imaginer en début d’année.

Finalement, beaucoup de changements sont en train de toucher nos métiers. C'est assez effrayant sur certains aspects. En même temps, et c’est le message que je voudrais faire passer, à partir du moment où l’on s’approprie cette technologie plutôt que de la regarder avec frayeur en disant qu'elle va nous remplacer, nous pouvons garder le contrôle en prenant de la hauteur et en l'utilisant comme un outil. Pour que cela reste uniquement un outil."

Mi4 Conference Mia 800x600

Photo WTM : salle comble pour la conférence sur IA générative et marketing

Dernières actualités